Revenir à Concepts développés

Pour la protection des bassins d’alevinage

Pour voir les expérimentations préliminaires pour la protection des bassins d’alevinage, cliquez ici!

La solution retenue correspondant précisément à tous les critères établis par le cahier des charges. Il consiste à utiliser des grilles métalliques plastifiées initialement conçues pour la réalisation de clôtures.

Lors des essais, deux dimensions de grilles ont été testées, 2 x 2,5m et 2 x 3m.

Réalisées en mailles soudées rigides, elles sont parfaitement configurables, à l’aide d’une pince coupe-boulon, à la largeur exacte des bassins et assurent une parfaite étanchéité.

Conformité au cahier des charges:

1. Sécurité optimale de l’avifaune:

Durant toute la période d’expérimentation, aucune mortalité n’a été constatée et aucun animal n’a été blessé par ce nouveau procédé.

L’étanchéité des grilles entre elles se fait par superposition des pliures de rigidification des panneaux. La jointure avec les bords des bassins est due à la planéité et au poids des grilles. La facilité de découpe des panneaux grillagés permet également d’ajuster parfaitement les dimensions de la protection.

Ces différentes caractéristiques empêchent toute intrusion de l’avifaune piscivore, y compris celle du martin-pêcheur, dans les bassins et de s’y retrouver piégée.

De part leur configuration, ces grilles ne présentent aucune aspérité ou angle vif pouvant provoquer des blessures.

Le revêtement brillant des panneaux reflète la lumière et sert d’avertisseur visuel aux oiseaux plongeurs.

 

2. La protection des bassins contrela prédation des espèces piscivores:

Aucune prédation n’a été constatée pendant toute la période d’expérimentation.

Pour les espèces pratiquant la chasse au vol ou en plongée (balbuzard, grand cormoran, martin-pêcheur…), l’accès au bassin est désormais totalement impossible.

L’espace réduit entre les mailles (5 cm) et la rigidité de la structure empêchent également le harponnage pratiqué par les échassiers (héron cendré, grande aigrette…) lors de la chasse à l’affût.

L’efficacité de cette méthode supprime définitivement tout risque de capture ou de blessure des poissons ou des alevins.

3. Préservation de l’écosystème du site et intégration paysagère des équipements:

Les grilles ne modifient pas la possibilité de transit des batraciens, reptiles et insectes. Les orifices d’alimentation et d’écoulement de l’eau permettent également à ces différentes espèces de ne pas se retrouver piégées dans les bassins.

Cette solution préserve l’insolation naturelle du sol et n’occasionne aucune variante pluviométrique. Elle n’a donc aucune incidence sur la flore et les micro-organismes présents à l’origine.

Ce procédé offre une parfaite adaptation paysagère. Posés à même le sol, ce système n’occasionne aucun obstacle visuel et s’intègre parfaitement à la configuration du terrain.

Les panneaux de grille proposés sont thermo-plastifiés d’origine par les fabricants avec en option une teinte vert foncé. Le PVC utilisé, par sa composition unique, limite l’impact environnemental. Il est garanti, par le fabricant, sans plomb, sans cadmium, sans chlore et sans plastique toxique.

4. Réduction des risques d’épizooties:

Bien que les oiseaux piscivores soient considérés par le Ministère de l’Agriculture comme vecteurs passifs dans la transmission de certaines maladies (SHV et NHI), il convient toutefois de porter une attention toute particulière à ce volet sanitaire.
Certaines piscicultures, sans preuve formelle de contamination aviaire, ont déjà été confrontées à des épizooties qui ont anéanti la totalité de leur production et mis en péril la survie de leur exploitation (piscicultures d’Abreschviller en Moselle courant avril 2011).

Les blessures dues au contact avec les becs ou les serres ainsi que les projections d’eau ou de particules végétales provenant du plumage des oiseaux sont identifiées comme causes potentielles de contaminations virales et bactériennes. Les projections de déjections dans l’eau des bassins sont également source de parasitoses.

La protection par grille évite tout contact direct avec les oiseaux piscivores et garantit l’impossibilité de blessures infligées par les becs ou les serres et donc toute contamination virale et bactérienne.

Ce procédé permettant d’éviter définitivement toute possibilité de capture, les oiseaux, découragés, délaissent les bassins par manque d’intérêt.

D’autre part, les grilles, positionnées au niveau du sol, n’occasionnent aucune possibilité aux oiseaux de se percher, comportement instinctif de sécurité face aux prédateurs terrestres. Cette configuration décourage le stationnement des oiseaux sur et aux abords des bassins. Elle limite considérablement les projections de déjections et de particules véhiculées par le plumage.

Cette solution est également efficace contre les autres pertes indirectes, notamment le déficit de croissance des alevins dû au stress généré par la présence des prédateurs piscivores.

5. Durabilité des dispositifs:

Il est primordial de maintenir une efficacité pérenne de l’installation afin de faciliter l’amortissement des coûts d’investissements sur plusieurs années. La conception de ces panneaux de grilles garantit une très longue longévité du dispositif.

Les treillis métalliques à mailles rectangulaires de 5x10cm ou 5x20cm sont soudés et des plis tridimensionnels offrent une plus grande rigidité. Ces panneaux sont réalisés en barres cylindriques d’un diamètre de 4,5mm pour les grilles d’une largeur de 2,50m et d’un diamètre de 5mm pour celles de 3m de large.

Afin de résister durablement à l’oxydation, les grilles sont initialement galvanisées (min. 40 gr/m2). Ce procédé de prétraitement garantit une adhésion parfaite du revêtement de surface. Une seconde protection anticorrosion est réalisée par thermo-plastification. Le PVC utilisé assure également une excellente résistance aux ultra-violets.

La solidité mécanique de ce procédé évite toute déformation due au poids occasionné par l’accumulation de branchages, de feuilles mortes ou de fortes chutes de neige. Elle permet également d’éviter toute destruction ou dégradation éventuellement occasionnée par la faune aviaire ou terrestre.

Autre avantage, la rigidité des panneaux est suffisante pour permettre la pose de systèmes automatisés d’alimentation pour les alevins.

Les différents traitements contre la corrosion sont particulièrement efficaces pour résister à l’humidité et au gel. La taille des mailles et le manque d’adhérence du revêtement de surface empêchent également l’accumulation de neige et de glace.

Les grilles, posées au sol, n’offrent aucune prise au vent et résistent parfaitement à de fortes bourrasques.

6. Ergonomie du travail et facilité d’entretien:

La majorité des piscicultures en eau douce sont exploitées par de petites entreprises familiales disposant de peu de personnel. Il était indispensable de consacrer une attention toute particulière à la facilité de manutention en toute autonomie de cette nouvelle technique de protection.

Le poids et les dimensions des grilles permettent leur manipulation par une personne seule. Il en va de même pour leur pose qui peut se faire à l’aide d’une perche munie d’un simple crochet.

Le morcellement de la protection permet également d’intervenir ponctuellement à certains endroits du bassin sans nécessiter le démontage complet de la structure. Il facilite également la rapidité de pose et permet une parfaite modularité en fonction de la configuration et des surfaces des bassins.

La parfaite résistance des panneaux aux intempéries permet un stockage extérieur et à proximité immédiate des bassins, ce qui limite considérablement le temps de manutention lors de la pose ou de la dépose. Afin de limiter la surface de stockage, les grilles peuvent également être superposées au sol.

Les grilles thermo-plastifiées ne nécessitent pas d’entretien particulier et peuvent, si nécessaire, être nettoyées à l’aide d’un simple jet d’eau ou d’un laveur haute pression.

7. Adaptabilité du procédé à d’autres usages:

Les associations de protection de l’environnement sont régulièrement sollicitées par des particuliers ou des entreprises, propriétaires de bassins d’agrément confrontés à des problèmes de prédation occasionnés par certains oiseaux piscivores. Ces bassins étant généralement de taille réduite, cette solution est également adaptée à la protection des poissons d’ornement (poissons rouges, carpes koï…).

Certains propriétaires fonciers, particulièrement sensibles à la protection de la biodiversité, aménagent sur leur terrain des espaces consacrés à abriter la faune sauvage. Parmi ces équipements figurent des mares à batraciens. Ce procédé peut également être utilisé, notamment pendant la période de reproduction de certaines de ces espèces.

8. Standardisation et maîtrise des coûts:

Un des avantages essentiels de ce procédé est de pouvoir trouver facilement ce type de produit, puisqu’il est initialement prévu à la confection de clôtures. Sa fabrication en grande série induit un coût particulièrement abordable.

Par ses performances environnementales et économiques, ce nouveau concept coïncide parfaitement aux conditions d’éligibilité pour l’octroi d’une subvention de 40% (donnée 2012) du montant des investissements alloués aux exploitants aquacoles par le FEP (Fonds Européen pour la Pêche).

 

A titre d’exemple, vous trouverez ci-dessous un barème de coût, non exhaustif, relevé en juin 2010 :

Pour l’acquisition de grilles de 2,50m:

Surface                                                             1 à 45 m2                   46 à 245 m2                   246 à 1000 m2
Prix/surface                                                10,20 € HT/ m2             9,00 € HT/ m2                  7,80 € HT/ m2
Abattement F.E.P. 40%                                    -4,08 €                           -3,60 €                                   -3,12 €

Solde à la charge de l’exploitant           6,12 € HT/ m2                5,40 € HT/ m2                  4,68 € HT/ m2

 

Pour l’acquisition de grilles de 3m:

Surface                                                             1 à 45 m2                   46 à 245 m2                   246 à 1000 m2
Prix/surface                                                12,75 € HT/ m2             11,25 € HT/ m2                  9,75 € HT/ m2
Abattement F.E.P. 40%                                    -5,10 €                           -4,50 €                                   3,90 €

Solde à la charge de l’exploitant           7,65 € HT/ m2                6,75 € HT/ m2                  5,85 € HT/ m2

 

D’autre part, son installation ne nécessite pas de compétences particulières et pourra être facilement réalisée par les différents utilisateurs.

 

Avertissement :

On trouve également sur le marché des grilles d’une largeur de 4m. Toutefois, dans cette dimension, le pliage tridimensionnel n’est plus perpendiculaire au bassin, mais longitudinal, ce qui diminue considérablement la rigidité des panneaux et en empêche l’autoblocage lors de la pose.
D’autre part, ces panneaux sont réalisés en tige métallique de 8 mm de diamètre, ce qui accroît considérablement le poids de chaque élément et nécessite obligatoirement deux personnes pour toute manipulation.
Autre inconvénient majeur, le coût moyen brut s’élève à 29,15 € HT/ m2.