Une satisfaction mutuelle

Après plus d’un an d’études de post-réalisation, le système développé correspond totalement aux critères définis dans le cahier des charges, notamment pour la préservation de la production de la pisciculture et pour la sauvegarde de l’avifaune piscivore.

Survol de la structure par un balbuzard pêcheur.

Survol de la structure par un balbuzard pêcheur.

La production est intégralement préservée

La production est intégralement préservée

 

Toutefois, considérant qu’un prototype est toujours perfectible, de légères améliorations vont être réalisées courant 2013 :

– Renforcer l’étanchéité de la protection périphérique contre l’intrusion des animaux.

– Faciliter l’opération de remise en tension des monofilaments en Perlon composant la nappe de protection aérienne. ( L’élasticité du Perlon est supérieure à celle vantée lors de sa commercialisation ).

– Accroître la visibilité, pour les oiseaux, de la nappe supérieure par l’adjonction de monofilaments intermédiaires de couleur.

L’intrusion d’oiseaux étant désormais extrêmement rare, le suivi de fonctionnalité de la structure sera réalisé par l’installation de pièges photographiques permettant de cibler précisément d’ éventuels lieux de passage.

Chacune de ses opérations sera détaillée dès leur mise en place.